Welcome to the French Neutron Scattering Association website

 

The French Neutron Scattering Association (SFN: Société Française de la Neutronique) is a scientific society that was founded in 1994 to promote neutrons in the scientific community and to federate the French community of neutron scatterers from all scientific fields. This site serves as a space for sharing information on neutron scattering and association members can upload their contributions after logging in with their account.

 

 

Feuille de route pour la neutronique française

La Fédération Française de la Diffusion Neutronique vient de publier sa feuille de route. À consulter et à partager sans modération.

Le document est disponible sous ce lien.

SFN PhD Award 2019

The SFN PhD Award will be attributed during the next JDN. The application deadline is March 15, 2019.

Neutron Scattering Days 2019

The next Neutron Scattering Days (JDN) will take place in Saint-Martin-de-Londres on September 16-19, 2019.

European Conference on Neutron Scattering 2019

The next European Conference on Neutron Scattering will take place on July 1-5, 2019 in St Petersburg (Russia).

Submit your abstracts before February, 28!

French-Swedish school 2019

The next French-Swedish school dedicated to "Energy Materials" will take place in Lund University (Sweden) on May 13-17, 2019.

For more information, please look at the school website.

Gordon Research Seminar and Gordon Research Conference on Neutron Scattering 2019

In 2019 there will be a Gordon Research Seminar followed by the Gordon Research Conference on neutron scattering and associated techniques. These events will take place in Hong Kong on May 4-5 and 5-10 2019, respectively.

School of the SFN: Neutrons and Biology

The 2018 edition of the thematic School of the French Neutron Society dedicated to "Neutrons and Biology" took place in Carqueiranne on September 16-19, 2018

The aim of this school was to present an overview of the use of neutrons to probe the structure and dynamics of biological systems.

For more information, please look at the school website.

Actualités Scientifiques

Mesure de l’intrication entre prototypes de qubits

Les aimants moléculaires sont des composés inorganiques constitués d’un coeur métallique entouré d’une molécule organique liant l’ensemble en un nano-aimant isolé et sans dimension.

L’anneau Cr7Ni est un des prototypes de qubits moléculaires les plus étudiés. Son spin ½ de l’état fondamental fait de lui un excellent candidat pour encoder un qubit dans l’espoir d’en faire la brique de base pour les portes quantiques des ordinateurs de demain.

Pour réaliser ces processeurs du futur, il est nécessaire d’assembler et de coupler le plus possible de portes quantiques soit dans un état intriqué, soit dans une superposition d’états selon le type de calcul auquel on destine ces processeurs.

Coupler deux anneaux de Cr7Ni avec une molécule de pyrazine a permis de réaliser un premier pas dans un tel assemblage en obtenant un dimère dont l’état fondamental est intriqué.  La détection et la mesure de cette intrication sont des paramètres très importants pour les applications futures mais elles n’étaient jusqu’ici réalisées qu’indirectement.

 

Une collaboration entre les universités de Parme, de Manchester, du centre de neutrons ISIS et de l’ILL (thèse ILL de Simon Ansbro) a obtenu une estimation plus directe de l’intrication à partir de la mesure des cartes en transfert de moment sur monocristal des transitions induites par les neutrons entre un état factorisé (non-intriqué) préparé à l’aide d’un champ magnétique et les états fondamentaux intriqués de ce dimère. Les détails expérimentaux et l’analyse théorique se trouvent dans la publication citée dessous.

  Lire la suite 

Des boucles de courant comme possible modèle des cuprates supraconducteurs

La collaboration entre des chercheurs du Laboratoire Léon Brillouin et de l'Institut Laue Langevin a permis de mettre en évidence et de caractériser, par diffraction de neutrons polarisés, de très faibles moments magnétiques dans les cuprates supraconducteurs. Ces moments pourraient être induits par des boucles de courant, qui seraient présentes dans les plans CuO2 des cuprates. L'observation de dépendances en température distinctes pour chaque composante de ces moments magnétiques apporte une contrainte supplémentaire dans la modélisation de ces matériaux, et fournit un nouvel indice pour la compréhension de la supraconductivité à haute température. Pour savoir plus suivez les liens vers les sites LLB et ILL.

Bulletin mensuel d'information

Nous avons le plaisir de vous présenter le premier bulletin mensuel d'information de la communauté des utilisateurs de la diffusion neutronique, mis en place par la 2FDN en association avec la SFN.

Recent publication

The last publication related to the SFN activities is the volume "Neutron Scattering: applications to Soft Matter", edited by Fabrice Cousin and Max Wolff, after the French-Swedish school 2016. 

Winner of the SFN PhD Award 2018

The SFN PhD Award 2018 was attributed to Dalila Bounoua (Université Paris Saclay) for her work on low dimensional cuprates.

 

 

Neutron Scattering Days 2018

The last edition of the Neutron Scattering Days, "Rencontres Rossat-Mignod", took place in the Vacanciel holiday village of Roquebrune sur Argens on May 14-16, 2018